Dès sa création, l’abej SOLIDARITÉ s’est caractérisée par ce souci « d’aller vers ». Certaines personnes, en effet, ne sont plus en capacité d’exprimer des demandes ou ne peuvent plus, en raison de tous leurs traumatismes et leur histoire, faire l’effort d’aller dans les structures de droit commun. Ils deviennent invisibles et restent à l’écart de notre société.

Personne ne doit être invisible

Au sein de l’abej SOLIDARITÉ, nous voulons garder cette faculté de sortir de nos structures et de nos cadres établis pour aller au-devant de tous ceux qui, pour des raisons qui devraient toujours nous interroger, ne se retrouvent pas dans les propositions qui leurs sont faites, qui n’osent ou ne peuvent plus venir à nous.

C’est le rôle premier de nos maraudes. Nos équipes parcourent en effet les rues de la Métropole ainsi que les réseaux de transport en commun et les gares pour aller directement à la rencontre des personnes qui sont sans solutions d’hébergement ou de logement et qui se retrouvent à la rue, afin de créer une relation de confiance et les accompagner pour éviter qu’ils ne meurrent à la rue.

Vous avez rencontré ou aperçu une personne en difficulté pour laquelle vous êtes inquiet ?

Aidez nos équipes de maraude à aller à sa rencontre.

Signalement

Aller vers c’est aussi accompagner dans la durée les personnes en situation de précarité là où elles vivent. C’est pour cela que le SSIAD précarité (Services de Soins Infirmiers A Domicile) a été lancé. L’idée est de proposer des soins infirmiers et d’hygiène pour les personnes qui sont dans les centres d’hébergement, les lieux de vie ou les camps de roms partout sur la métropole et de soutenir les équipes en place afin de permettre la meilleure prise en charge possible de ces publics en grande difficulté.


« Aller vers » est également une des missions principales du SAMSAH (Service d’accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés).

Le projet du SAMSAH est né d’un constat sur le terrain qui a mis en évidence la difficulté des personnes en grande précarité et en situation de handicap psychique à accéder ou à se maintenir dans un logement autonome faute d’un accompagnement suffisamment renforcé et adapté.

Les objectifs sont centrés sur la compensation de la perte d’autonomie liée au handicap. Ceci est vrai autant sur le plan de la santé que de la vie quotidienne et de la vie sociale. L’équipe pluridisciplinaire intervient à partir du lieu de vie des personnes.

Il s’agit de favoriser le maintien à domicile en proposant un accompagnement médico-social adapté