Léguer à l’abej SOLIDARITE c’est faire vivre vos valeurs au-delà de la mort. C’est être à nos côtés et accompagner un parcours qui permet de sortir durablement de la rue.

Le legs est une démarche personnelle, intime. Il ne concerne pas seulement les personnes qui n’ont pas d’enfants. Faire un legs pour une cause qui nous tient à cœur est aussi une forme d’héritage laissée à nos proches.

Le service donateurs est là pour vous aider et vous accompagner dans votre discernement, quel qu’en soit l’objectif. Vous pouvez le joindre au 03.66.19.07.27 ou legs@abej-solidarite.fr

Léguer : plusieurs manières de faire

Un legs à l‘abej SOLIDARITÉ est totalement exonéré de droits de succession. Il existe plusieurs types de legs.

Le legs universel

Dans ce cas, vous léguez la totalité de ce que vous possédez, sans qu’il soit nécessaire d’énumérer les biens. Vous pouvez faire un legs universel à l’abej SOLIDARITÉ en prévoyant un ou plusieurs legs particuliers à d’autres personnes : l’association recueillera l’ensemble de la succession et reversera les legs particuliers.

Le legs universel conjoint

Vous partagez ce legs universel entre l’abej SOLIDARITÉ et d’autres personnes ou associations : chacun recueillera sa part selon les proportions que vous définirez.

Le legs à titre universel

Vous pouvez léguer un pourcentage de vos biens ou un ensemble de biens (par exemple les biens immobiliers).

Le legs particulier

Vous léguez un ou plusieurs biens (par exemple une somme d’argent, le mobilier, un compte-titres, un appartement, une voiture…), le reste revenant à votre famille ou à d’autres associations.

Pour léguer tout ou partie de vos biens, il faut rédiger un testament. Le testament peut être olographe ou authentique.