Ne pas avoir de toit, c’est n’être nulle part chez soi. C’est une situation dans laquelle l’humanité profonde de la personne est blessée

Elvedina, Willy, Christophe, Jean, Christian, André témoignent

Dans ces conditions pouvoir trouver un lieu où je peux me poser, dans lequel je suis accueilli tel que je suis, par un vrai sourire et un regard bienveillant est essentiel.

Au-delà de la mission de premier accueil, nos lieux permettent l’accès à l’hygiène, proposent une petite restauration, un accès aux soins. Ils sont l’espace depuis lequel des liens et un accompagnement social peuvent démarrer.

Nous avons deux lieux de vie ouverts en journée qui accueillent inconditionnellement toute personne qui se présente :

  • L’accueil de jour rue de Solférino, ouvert aux personnes de plus de 25 ans. La présence du centre de santé au sein de cet accueil de jour permet un accompagnement global de la personne.
  • Le CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques pour les Usagers de Drogue) du Point de Repère accueille les jeunes de moins de 25 ans et les personnes présentant des troubles liés à la toxicomanie de tout âge.

Enfin notre Halte de Nuit (place Saint Michel), accueille toutes les nuits et toute l’année des personnes très marginalisées pour qui l’accueil en lieu d’hébergement d’urgence classique n’est pas encore possible ou accessible.

La mission de la Halte de nuit est d’être un lieu d’accueil pour toute personne rencontrée par les équipes mobiles de l’abej SOLIDARITE et du Samu Social, qui a une difficulté à intégrer les dispositifs de droit commun.