Maryama est arrivée sur le sol français en mars 2015, après avoir traversé le Maroc et l’Espagne. Elle a perdu Zack, son ainé, dans cette terrible traversée.

Elle arrive à Lille et dort dans le métro. « Je ne connaissais personne, j’ai rencontré une dame qui m’a dit, vous voyez la porte là-bas ? C’est l’abej, allez-y, ils vous écouteront et vous trouveront une solution ». Maryama était enceinte de 7 mois. Elle a trouvé l’écoute et l’aide pratique auprès des équipes.

Pour Maryama, l’abej SOLIDARITÉ est une association avec un grand cœur et avec énormément d’humanité.

Maryama a passé ses nuits à la Halte de nuit, il n’y avait pas de place dans les hébergements. L’équipe éducative de la Halte de nuit a arrangé tant bien que mal des couvertures pour faire un semblant de lit et permettre à Maryama de se reposer un peu. Tous ont été touchés par l’histoire de cette maman, qui a tout perdu en arrivant en France et qui s’est accrochée pour son bébé.

Le jour de son accouchement, Justine, une infirmière de l’abej SOLIDARITÉ était à ses côtés. Elle est la marraine du petit garçon, le parrain est le médecin qui a soigné Maryama à son arrivée à l’accueil Solférino.

Son petit garçon va souffler ses 4 bougies en automne prochain, il va à l’école et sa maman travaille et a un logement. Elle est en train de passer son permis.

On m’a bien accueillie, comme j’étais, en me faisant confiance !

Maryama

Partager :